Avenir Sud Cantonales 08

20 mars 2008

Re Merci!

images_1_Corine Aubriet et Jean Barrat tiennent à remercier tous les habitants du Canton Sud qui leur ont manifesté leur confiance et leur sympathie lors des dernières élections cantonales. Nous sommes convaincus que : « tous ensemble » nous saurons faire avancer notre canton. En ce qui nous concerne, nous comptons nous y employer.

Nous vous témoignons notre confiance et notre solidarité.

Posté par avioniques à 23:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 mars 2008

Merci!

UN CHALEUREUX ET GRAND MERCI!

909_reponse_BH2_1_Avec un peu plus de 22% des voix, c'est pratiquement 1/4 des électeurs qui nous ont fait confiance!

Merci en premier lieu à toute l'équipe de campagne qui a su se mobiliser chaque jour pour m'accompagner lors de nos porte à porte depuis le 6 décembre, et qui m'a spontanément rejointe dimanche soir pour me soutenir et me pousser à continuer jusqu'au bout.

Merci à Jean Barrat mon suppléant qui a su m'apporter son expérience et son amitié dès le 1er jour.

Merci à toute l'équipe qui s'est constituée très rapidement grâce entre autre, au GRIFA et qui a régulièrement travaillée avec moi. Se confondant souvent avec celle des municipales pour Anne Courtillé, ce qui faisait de longues journées passées dans le froid d'un hiver pas toujours si clément.

photo_corine_3_005_1_Merci donc à Alain pour ses talents d'organisateur, à Marie Claude, Marie-Madeleine, Janick, Michelle, Marie-France, Brigitte, Jean-Pierre, Claude, Eric, Cédic... pour leur support sur le terrain.

Merci à mon mari qui m'a soutenu et m'a encouragé chaque jour, à mes enfants qui ont eu la patience de m'attendre.

Ces résultats montrent qu'avec une campagne de terrain et une écoute nous pouvons continuer à gagner des voix et redonner espoir à une population qui l'avait perdu.

Il est intérressant de constater que grâce à notre présence, les autres candidats ont réalisé qu'il fallait retourner sur le terrain et venir comme nous à la rencontre des électeurs(ce qu'ils ont fait d'ailleurs très tardivement). Il faudrait cependant leur rappeller que ce travail ne doit pas s'arrêter le soir des élections et qu'un élu a des devoirs face à tous les habitants de son canton.

Encore MERCI et retrouvons nous dimanche prochain pour prouver que TOUS ENSEMBLE nous pouvons réussir!

_________________________________________________________________________

Posté par avioniques à 14:29 - Commentaires [2] - Permalien [#]

08 mars 2008

Réunion de Campagne du 6 mars:

_____________________________________________________________________________________________

Voici les vidéos de la réunion de campagne d'Anne Courtillé du 6 mars:

http://www.dailymotion.com/stw6977/video/x4nucg_meeting-du-6-mars-2008-allocurion-d_politics

_____________________________________________________________________________________________

Posté par avioniques à 14:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 mars 2008

Passion parapente!

DSC00739

L'une de mes Passions, le Parapente: c'est parfois dur mais cela en vaut la peine!

C'est comme dans d'autres domaines tel que la Politique: il ne faut pas hésiter à se lancer après avoir écouté attentivement les conseils des plus expérimentés, évalué les risques, s'être formé sur le terrain...

_________________________________________________________________________________

Posté par avioniques à 12:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Nos Propositions :

__________________________________________________________________

Nos Propositions:

____________________________________________________________________________________________

AUBRIETVenant à votre rencontre au cours de mes visites, je vous écoute et je suis attentive à vos préoccupations. Je vous propose de nous rassembler pour apporter à tous plus de justice et  à chacun plus de solidarité.

Avec Jean Barrat, retraité mais encore très actif, nous incarnons le renouveau et l’expérience, le lien entre les générations et la fidélité aux idéaux de la Démocratie. Jean Barrat est né dans le Canton, il a une grande connaissance des dossiers locaux, l’envie de changer les choses et une immense énergie à donner au service de la communauté.

J’ai 45 ans, je suis Clermontoise, Pilote de ligne sur Airbus A330 depuis 12 ans et cependant mariée et mère de 4 enfants de 16, 14, 5 et 4 ans. Pour financer mes études de pilote j’ai travaillé dans un groupe hôtelier et gravi les échelons de stagiaire à Directrice Régionale.
C’est la même volonté que je veux mettre au service de mon engagement à vos côtés.

En tant que Conseillère Générale, je serai le lien privilégié entre le Conseil Général et les habitants.

Je défendrai les intérêts du canton, je faciliterai l’octroi des aides et la répartition des subventions, je mobiliserai les acteurs publics et privés pour mener à bien nos projets.

Je continuerai d’être à votre écoute en mettant en place une permanence et en allant à votre rencontre.

J’emploierai tous les moyens à ma disposition pour :

Le DEVELOPPEMENT  ECONOMIQUE et l’EMPLOI

Nous devons offrir des perspectives à toutes et à tous et particulièrement à notre jeunesse.

Pour se faire nous devons défendre mais surtout faire avancer rapidement et sans esprit partisan les projets qui apporteront le dynamisme économique. Par exemple, le TGV qui est une nécessité.
Mais aussi maintenir les commerces dans nos quartiers et favoriser de nouvelles installations.
Favoriser localement tout ce qui peut concourir à l’amélioration de l’emploi tel que le développement des services de proximité.
Soutenir et optimiser les structures d’insertion de type RSA en remplacement progressif et ciblé du RMI.

Les RETRAITES et L’ACCOMPAGNEMENT du 3ème AGE

Nous devons être particulièrement attentifs aux conditions de vie des personnes âgées. Leur maintien à domicile nécessite une complémentarité intelligente. Nous devons nous montrer innovants en favorisant la création de structures de types : foyers-logements, accueil de jour, et accueil temporaire tout en augmentant le nombre d’aides à domicile. 

La SECURITE et l’ENVIRONNEMENT

Le projet d’incinérateur doit être arrêté.
Les bassins d’orage doivent être techniquement et honnêtement solutionnés.
Les trottoirs doivent être propres et adaptés aux déplacements des piétons et particulièrement des personnes âgées, des handicapés et des mamans avec poussettes.
Faire une priorité à la mise en place d’espaces verts.

Améliorer la sécurité des voies de circulation, par la réduction effective des vitesses de circulation et la mise en place de pistes cyclables.

Les ASSOCIATIONS

Défendre les associations en répartissant lesSubventions de façon équitable.

Utiliser la Maison de l’Oradou de façon plus dynamique.

La JEUNESSE

Augmenter le nombre de places en crèche et le nombre d’assistantes maternelles.

Permettre la pratique du sport en favorisant la création de structures adéquates. Créer plus d’espaces  verts et de jeux entretenus de façon irréprochables.

Réclamer la gratuité du repas de midi pour tous les enfants scolarisés.

L’URBANISME

Défendre un développement équilibré de l’Urbanisme, en tenant mieux compte du nombre de places de parking disponibles. Mettre un terme à la densification de l’habitat, garder à ce canton son âme de Village.


VOTEZ ET FAITES VOTER

CORINE AUBRIET

Suppléant : Jean BARRAT

______________________________________________________________________

Posté par avioniques à 12:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 mars 2008

Notre constat:

________________________________________________________

2Notre Constat de la Situation du Canton Sud :

12416 habitants au dernier recensement.

Cette population est en augmentation et une zone urbaine dense remplace des maisons individuelles  ou des zones vertes.

On construit de façon aléatoire sans accompagner cette densification par une politique urbaine adaptée. On ne tient pas compte des besoins de places de stationnement supplémentaires, d’espaces verts, de transports collectifs, de trottoirs, de sécurité.

Ce quartier devient une zone dortoir, les commerces ferment les uns après les autres, les marchés se réduisent de plus en plus.

                                   I.            les déplacements urbains :

1.       Le stationnement :

Pas de places pour les habitants du quartier de la gare car les places sont prises par les usagers de la SNCF qui ne veulent pas payer leur place au parking de la gare.

Pas de place pour les habitants du quartier des facs car les étudiants cherchent des places gratuites dans leur secteur.

Pas de place pour les commerces qui ne peuvent accueillir convenablement leurs clients et qui de ce fait ferment les uns après les autres.

2.       La fluidité des axes :

Rue Anatole France : très gros trafic de sortie principale de la ville.

Rue de la Pradelle : vitesse élevée au niveau du passage sous la voie ferrée utilisé par des enfants.

Rue de l’Oradou très gros trafic, bouchons aux heures de pointe.

Rue Clément Ader : bloquée par un camion privé depuis des mois.

  1. Les transports en commun :

Le Tram qui a coûté au bas mot 455 millions d’euros, ne passe pas par la gare, ce qui est un non sens et s’oppose à ce qui était préconisé dans l’étude du PDU. Il ne passe pas non plus dans le Canton Sud et on ne constate pas plus de bus. Au contraire, une ligne a même été supprimée dans le quartier de La Pradelle! Des lignes ont été remplacées au moment de la mise en place du Tram, de même que leurs destinations, les habitants doivent donc changer leurs habitudes de médecins, de commerçants…Ou bien marcher, ce qu’ils font, mais n’est pas possible pour tous. De plus, les fréquences sont trop faibles et mal adaptées.

  1. Les dangers de la circulation :

Le passage sous la voie de chemin de fer, rue de la Pradelle,  se fait à double sens alors qu’il n’y a qu’une voie très étroite:pour les véhicules, les piétons, et les 2 roues ; il faut le réserver aux piétons.

Il n’y a pas de pistes cyclables aux abords du groupe scolaire Paul Bert et vers le collège de l’Oradou.

La vitesse des véhicules y est trop élevée, il faut la faire contrôler, mettre en place des ralentisseurs, des panneaux de rappel de limitations, des zones protégées pour les piétons, des pistes cyclables.

Il n’y a pas de place de stationnement devant l’école Paul Bert.

Certaines rues ne sont pas éclairées (ex : rue René Soulet ou rue des Puys où l’éclairage est en place mais ne fonctionne pas).

Il n’y a pas non plus de trottoirs dans certaines rues (ex. rue René Soulet)

                                 II.            Les différents besoins des populations :

1.       Les besoins des personnes âgées :

Pour rompre la solitude des personnes âgées, avec l’aide des associations de quartier il faut créer une maison de quartier avec des horaires d’ouverture adaptés, en particulier la journée. Il faut aller au devant de ces personnes qui s’isolent de plus en plus et ne vont pas d’elles même chercher les informations sur les animations proposées.

La maison de quartier de l’Oradou est superbe mais les habitants qui vivent à proximité n’ont même pas connaissance des activités proposées ni des horaires d’ouvertures! Ils  ne sont pas non plus indiqués sur la porte.

Un centre d’accueil de jour pourrait permettre aux personnes âgées de trouver un repas tous les jours, de rencontrer du monde, d’être informé des activités qui leur sont proposées, un accueil temporaire pourrait être prévu pendant les vacances des enfants.

2.       Les besoins des personnes à mobilité réduite :

Rien n’est prévu pour le transport des personnes à mobilité réduite (mais qui ne sont pas handicapées).

3.       Les besoins des familles :

Il n’y a pas assez de crèches,  telle que cellede la rue de l’Oradou (crèche familiale pouce-pouce).

Par exemple la mère d’un bébé de 14 mois habitant allée du coteau, c’est vu annoncer 1 an d’attente !

Il n’y a pas de halte garderie, qui permettrait un accueil de courte durée des petits de 1 à 5 ans.

On supprime des classes de maternelle à Paul Bert.

Il n’y a pas assez d’aires de jeux pour les enfants, peu d’espaces de sport pour les jeunes, pas de stade, pas de piscine.

Il n’y a pas assez d’espaces verts (en dehors du square Abbé Toury). Mais celui-ci est une nuisance l’été pour les habitants qui vivent à proximité. Car il est fréquenté par des bandes de jeunes qui viennent d’autres quartiers et qui font du bruit tard le soir en buvant, puis ils laissent leurs bouteilles vides quand elles ne sont pas cassées. Il est aussi fréquenté par les propriétaires de chiens qui les lâchent dans le square pour y faire leurs besoins. La moindre zone verte disponible est d’ailleurs systématiquement insalubre du fait des crottes de chiens. (ex. rue de la Cartoucherie). Il faut empêcher ces abus.

Il y a de moins en moins de magasins de proximité, du fait entre autre, des problèmes de stationnement.

                               III.            La Sécurité :

Le poste de police le plus proche est celui de la gare, des patrouilles et une activité régulière dans le secteur sont demandées. La petite criminalité est en augmentation et n’est pas trop dérangée. Petits vols et effractions sont constatés chaque jour.

                               IV.            Les Bassins d’orage de la Pradelle :

Les habitants du quartier de la Pradelle sont confrontés depuis des années à une mise en classement de leur propriété en zone inondable. Certains terrains ont eu leur classement rechangé après avoir été vendus, c’est de l’escroquerie ! D’autant plus qu’on constate que de nouvelles maisons sont en construction dans ces zones.

Il reste des jardins, environ 2ha, dont on est supposé faire des bassins d’orage et qui seront probablement une fois expropriés, revendus à des promoteurs immobiliers.

Si toutefois on faisait effectivement des bassins d’orage, il faudrait les utiliser pour créer aussi des espaces verts entretenus, un parcours santé, cela pourrait devenir un lieu de promenade pour le quartier.

                                 V.            Les emplois :

Du fait de la fermeture progressive de tous les commerces, les emplois sont en diminution sur le canton. Il faut encourager les commerçants à continuer leurs activités ou à s’installer.

Les boulangers, petits superettes, coiffeurs, cafés, magasins de journaux, et autres doivent être aidés. Il  faut les regrouper en petites zones commerciales avec parkings et commodités, disséminées dans tous les secteurs.

L’activité économique sera dynamisée par les travaux de rénovation réalisés dans le secteur de la gare.

La création d’un pôle intermodal train/bus/car/voiture/vélo/taxis/tram/parkings, avec une zone commerciale constituée de boutiques, restaurants, hébergement et bureaux seront créateurs d’emplois.

Le TGV sera le moyen de communication le plus efficace entre Paris et Lyon, il favorisera l’implantation de nouvelles entreprises dans la région.

                               VI.            L’environnement :

Il faut favoriser le recours aux énergies non polluantes :

Dans le domaine du transport collectif avec des bus propres,

Pour le chauffage des immeubles et des maisons individuelles,

Inciter l’installation de panneaux solaires,

Développer le tri sélectif,

Rechercher la meilleure solution en ce qui concerne le traitement des déchets, autre qu'un incinérateur.

___________________________________________________________________________________________

Posté par avioniques à 22:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les déplacements urbains:

_________________________________________________________

Ot232Les déplacements urbains et interurbains :

L'organisation des déplacements urbains est un facteur essentiel de la qualité de la vie et de l'équilibre social et territorial.

Depuis des décennies, les politiques de l’État et des collectivités locales ont conduit à favoriser les déplacements automobiles. Cette situation a abouti à une impasse. La hausse constante de l’offre de voirie et de stationnement a engendré une hausse équivalente du trafic, sans résoudre les problèmes de congestion. En outre, l’insécurité routière, le bruit et la pollution apparaissent de plus en plus comme des nuisances inacceptables.

Les transports sont à l’origine de nuisances croissantes en termes de bruit, de pollution locale et de contribution à l’effet de serre, avec des effets dramatiques sur la santé et sur l’environnement. Malgré une amélioration récente, l’insécurité routière est encore à l'origine de plus de 5 000 morts et 100 000 blessés par an.

Pour toutes ces raisons, il est indispensable de réfléchir aux transports de façon globale.

L’étude du Plan de Déplacements Urbains PDU, faite à Clermont et révisée plusieurs fois depuis 1997, qui tient compte de tous ces enjeux est incontournable.

Le fait que la Mairie et en particulier le Maire, n’en n’ait tenu aucun compte est inacceptable.

  1. équilibrer les différents modes de déplacement :

Il faut équilibrer les différents modes de déplacement urbain en prenant en compte la marche, le vélo , les transports en commun, la circulation des voitures, des 2 roues, et leurs stationnement, et améliorer notre cadre de vie en réduisant  les nuisances.

Le piéton est trop souvent oublié lors des aménagements urbains.

Or, la marche représente près de 30% des déplacements. En outre, les usagers des autres modes de déplacement,  commencent et finissent leurs déplacements à pied, notamment les automobilistes entre leur lieu de stationnement et leur destination finale.

Il faut assurer la sécurité des piétons, en particulier les plus vulnérables (enfants, personnes à mobilité réduite), et la continuité de leurs itinéraires. Ses interventions peuvent porter sur tous les volets d’une politique piétonne, notamment :

Le schéma directeur piétonnier,

L’aménagement et la sécurisation d'un itinéraire, d’une rue, d'un carrefour,

La création ou l’extension d’une zone piétonne,

La lutte contre le stationnement sur trottoir.

Afin d’optimiser la chaîne de transport et de répondre aux besoins des usagers, les autorités organisatrices et les opérateurs de transport doivent développer l’intermodalité, notamment à travers les pôles d’échanges.

  1. Prendre en compte les personnes à mobilité réduite (PMR) :

Elles représentent près de 30 % de population française : personnes en fauteuil, malvoyants, adultes avec enfants en poussette…

La nouvelle loi sur le handicap renforce les réglementations existantes, obligeant les pouvoirs publics à garantir l’accès des personnes handicapées aux espaces publics et aux systèmes de transport.

L’accès à la mobilité est une condition indispensable de l’accès à la vie sociale.

Afin d’offrir aux PMR un véritable accès à la mobilité, il faut élaborer des mesures complètes, portant sur : les transports collectifs et les pôles d’échanges intermodaux, les trottoirs et les traversées et le stationnement automobile.

3.       Les transports publics urbains et interurbains :

Ce sont des éléments essentiels de la politique de la ville et de l’aménagement du territoire.

Il faut étudier l’élaboration d’un schéma régional ou d’un schéma départemental des transports, la restructuration du réseau de transports urbains, la restructuration d’une ligne routière et ferroviaire, les transports à la demande, les centrales de mobilité et les transports aériens.

  1. L’intermodalité :

intermodalité entre transports collectifs : bus / Tram, bus / train, Tram /train, car/ train…

intermodalité entre les transports collectifs et les autres modes (voiture, vélo, marche).

L’ensemble de la problématique concerne : les pôles d’échanges, parkings relais, organisation de l’offre de transports collectifs, l’aménagement de l’espace public, la tarification et l’information.

En complément, l’intermodalité ne devant pas constituer une fin en soi, il faut étudier de façon concrète l’optimisation de l’offre de transports collectifs, afin de limiter le besoin de correspondances.

  1. Les centrales de mobilité :

Elles offrent des services diversifiés, destinés à répondre à l’ensemble des besoins de transport. Elles articulent leur offre autour de plusieurs services tels que : l’information sur l’offre de transport, le prêt ou la location de véhicules (vélos, mobylettes, scooters ou voitures), le covoiturage.

  1. Le chemin de fer :

La ligne Clermont-Paris doit être  accélérée par une diminution de nombre de passages à niveau, et dans le même temps il faut construire une ligne TGV Paris-Clermont-Lyon ou Marseille.

7.       L’Aéroport :

L’aéroport est un mode de transport primordial qui doit être développé, si Clermont à pour objectif de devenir une Métropole  Régionale, c’est  aussi un outil indispensable au développement de l’activité économique.

___________________________________________________________________________________________

Posté par avioniques à 21:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

En ville: Prenez garde!

____________________________________________________________________________________________

Besseyre_Rayne_jpg_af633En ville, « prenez garde… »

Prudence et vigilance s’imposent plus que jamais

Que l’on aime ou que l’on n’aime pas notre nouveau tramway, il faut bien reconnaître que son arrivée a quelque peu bouleversé nos habitudes dans nos déplacements, que ceux-ci se fassent à pieds, en vélo, en voiture, en moto, en bus ou…. en tram.

Si vous êtes un adepte de la marche à pieds, ce qui est excellent pour la santé, prenez garde toutefois à ne pas trop rêver car à tout moment une rame « fleur de lave » peut surgir et son avertissement sonore vous rappellera à l’ordre si toutefois vous n’avez pas collé votre lecteur MP3 sur les oreilles.

Si vous êtes cyclistes et heureux d’emprunter les nouvelles pistes cyclables, prenez garde au piéton inattentif, car vous risquez de l’enfourcher sur votre guidon. Autre conseil, évitez d’emprunter la voie du tram même si la piste cyclable a subitement disparu !

Si vous êtes automobilistes, alors là encore moins question de rêver en écoutant votre radio préférée, car vous êtes tombé dans un sacré traquenard. Sur notre célèbre Place de Jaude toute nouvellement relookée, prenez garde aux piétons qui  traversent dans tous les sens sans préavis, attention à l’automobiliste qui freine subitement devant vous, prenez garde au tramway qui arrive de droite comme de gauche. Certes une signalisation rouge clignotante existe pour vous alerter mais ne semble pas très appropriée eu égard au nombre de tôles froissées.

Si vous êtes sur un engin à deux roues motorisé, et que vous n’ayez encore eu aucun accident, alors là vous êtes soit un champion de la prudence, soit un sacré veinard. L’étroitesse de certaines voies réservées aux automobilistes, vous invite à suivre tranquillement la file, ce qui relève de l’élémentaire sagesse, mais si vous êtes pressé et que vous ne résistez plus au dangereux slalom entre les voitures, priez pour qu’aucun malheureux piéton ne déboule devant vous et qu’aucune voiture ne s’écarte de quelques centimètres de sa trajectoire.

Si vous êtes un abonné du bus ou du tram,  vous voilà  semble t-il en sécurité. Mais si vous habitez loin d’une station de tram, si vous avez des colis à porter, si votre trajet vous amène à plusieurs changements dévoreurs de temps, ce mode de transport devient vite épuisant  et inadapté.

Enfin, me direz vous, quand on est jeune, sportif, non handicapé, en bonne santé, avec de bons réflexes, et que peu vous importe le temps mis pour aller chercher votre enfant à la crèche ou à l’école… !  Ces nouvelles règles de circulation peuvent,  peut-être, être adoptées avec le sourire.

Quant aux autres ! …pourtant si nombreux, la ville de Clermont-Ferrand, les aurait-elle oubliés ?

Une habitante de Clermont  

                                               (D’après le vécu au quotidien de ceux qui ont à se déplacer dans notre agglomération)

___________________________________________________________________________________________

Posté par avioniques à 19:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 février 2008

nombre de visiteurs:

_________________________________________________________

Merci à notre 1000ième visiteur!

Total des visiteurs : 1000     Total des pages vues : 3733     Pages vues par visiteur : 3.73 

________________________________________________________

Posté par avioniques à 20:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 février 2008

Cassée!

_________________________________________________________________________

Notre belle vitrine, après avoir bravement supporté les crachats, il faut dire qu'on avait eu la bonne idée de rajouter 2 gros drapeaux UMP ce qui est très provocateur de nos jours! Notre superbe vitrine a donc été cassée, elle n'est pas encore tombée mais elle est bien fissurée...lancement_de_campagne_CORINE_AUBRIET_003

Ne cherchez pas sur la photo, ça c'était avant! Cela représente l'ambiance anti-démocratique qui règne à Clermont, mais je vais vous faire une confidence, je suis étonnée qu'elle soit resté intacte pendant si longtemps: 40 jours...

___________________________________________________________________

Posté par avioniques à 20:31 - Commentaires [3] - Permalien [#]